La recherche des meilleures méthodes de stockage par batterie se poursuit

Les scientifiques ont travaillé à la mise au point de batteries destinées à remplacer nos batteries actuelles au lithium-ion.

Méthode de stockage dans une batterie
La recherche de la meilleure méthode de stockage des batteries

Aujourd’hui, vous considérez peut-être les piles comme allant de soi et vous ne réfléchissez peut-être pas à leur utilité puisqu’elles ont toujours fait partie de votre vie. Le développement des batteries a été monumental. À tel point que le prix Nobel de chimie de cette année a été attribué conjointement à trois scientifiques qui ont inventé nos batteries lithium-ion modernes.

Mais au fil du temps, la plupart des inventions doivent être maintenues et mises à jour. La recherche des batteries du futur a commencé.

Batteries et systèmes de stockage alternatifs

Lorsque l’on prononce les mots “énergies renouvelables”, on peut automatiquement penser aux panneaux solaires, aux voitures électriques et aux éoliennes. Mais les batteries qui alimentent ces voitures électriques et stockent l’énergie ne viennent probablement pas à l’esprit.

L’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) en Allemagne travaille déjà d’arrache-pied à la recherche de nouvelles méthodes de stockage de l’énergie pour l’avenir. Le stockage joue un rôle important dans le monde des batteries durables et de leur production.

À l’heure actuelle, les batteries durables se présentent sous la forme de batteries au lithium ou aux ions qui alimentent de nombreux appareils, depuis nos téléphones et ordinateurs portables jusqu’aux vélos électriques. Et pour que ces types de batteries fonctionnent, il faut du lithium 4 et du cobalt.

Mais le jour est venu où les scientifiques remettent en question la production équitable de batteries lithium-ion. En outre, leur élimination est un problème pour beaucoup. Les méthodes actuellement utilisées comportent des risques et des problèmes plus élevés.

En définitive, les questions qui se posent sont celles de l’efficacité de ces batteries et des nouvelles méthodes de stockage qui seront construites autour d’elles. Des questions auxquelles les enseignants et chercheurs du KIT tentent de répondre.

Des tentatives ont déjà été faites pour développer des options de batteries alternatives – par exemple, des batteries à eau salée, des piles à hydrogène et des technologies post-lithium. Mais peu d’attention a été accordée à la manière dont ces futures batteries peuvent être stockées efficacement .

En juillet 2019, le National Renewable Energy Laboratory (NREL) s’est réuni et son directeur, Martin Keller, a déclaré : ” Nous avons besoin de technologies de stockage d’énergie bon marché et évolutives. “

M. Keller poursuit : “Le stockage sera le principal moteur de la forte pénétration des énergies renouvelables.”

La recherche des meilleures méthodes de stockage se poursuit, mais c’est un pas dans la bonne direction pour l’énergie renouvelable du futur.